Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 13:01

Dès la rentrée, certaines classes de CM1/CM2 ont commencé à travailler sur les journées du sport. Ils étaient 3 ou 4 enfants à inventer et à organiser leur propre atelier. Le jour même, il y avait aussi des reporters. Les CP, les CE1 et les CE2 sont venus le jeudi 28 et le vendredi 29 septembre au gymnase pour jouer. Toutes les 6 ou 7 minutes, les participants changeaient d’atelier. Il y avait 6 à 7 enfants par atelier.

Voici les jeux du vendredi 29 septembre et quelques avis des joueurs.

Line, Clémentine, Timéo

Le tir au panier

Le but du jeu est de tirer dans le panier de basket. Il y a 4 cerceaux au sol qui servent d’emplacement pour tirer avec des points différents : 1er cerceau 1 point, 4ème cerceau 10 points.

Beaucoup de participants ne retenaient pas le titre du jeu, ce n’était pas important pour eux. Ils trouvaient que c’était très dur de tirer du premier cerceau, il était trop près. Ils ont aimé tirer dans le panier.  Un enfant nous a dit qu’il n’aimait pas parce que le ballon pouvait lui tomber sur la tête.

Maxime, Héloïse, Andréa

Les déménageurs

But du jeu : tirer, pousser, soulever les meubles pour les amener de l’autre côté de la limite.

Règles du jeu : il y a 2 groupes (les déménageurs et les meubles). Les meubles sont les enfants couchés et les déménageurs sont ceux qui tirent les meubles. Les déménageurs doivent déplacer les meubles derrière la limite. Quand un meuble se fait sortir, il devient déménageur.

La plupart des CP interrogés ont bien aimé. Le record est de 9 secondes. Des fois, les enfants ne tiraient pas très bien, ils tiraient le pantalon, les bras. Il fallait faire attention car le tatami pouvait brûler la peau si ça frottait. Nolan, Lucie et Enzo se sont occupés du jeu.

Line, Clémentine, Timéo

Le ping bassine

Les règles du jeu sont : faire rebondir sur la table puis de l’autre côté pour que la balle aille dans la bassine.

Quatre enfants nous ont dit qu’ils aimaient bien car c’était marrant. Julia a trouvé le jeu moyen car elle n’aimait pas le ping-pong. Les enfants savaient dire le but du jeu : "mettre la balle dans la boîte", "lancer dans la bassine".

Les animateurs étaient Rémi et Lohan.

Juliette, Virgile, Lucas

La bombe

Le but du jeu est se de faire passer le ballon le plus vite possible et le dernier qui touche le ballon au bout d’une minute a perdu. Il est éliminé.

Ce jeu est « bien » selon les enfants qui ont joué. Voici ce qu’ils ont dit :

« J’aime bien quand on fait des passes.» « C’est cool de lancer le ballon ! »

Ce jeu a une moyenne de 8 sur 10 à peu près. Il est pour tous les goûts : ceux qui aiment faire des passes, ceux qui aiment les jeux de hasard, ceux qui aiment faire des jeux. La plupart des enfants aiment ce jeu. Bravo à ceux qui l’ont créé !

Thomas L, Baptiste D, Shirel

 

Le jeu de la chasuble

But du jeu : attraper la queue.

Règles du jeu : il y a un enfant sans chasuble et 5 autres avec chasuble coincée dans leur pantalon. Celui sans chasuble doit attraper les chasubles des 5 autres enfants. Quand un enfant a eu sa chasuble attrapée, il sort du terrain. Le premier attrapé devient loup à la prochaine partie.

Les 11 enfants interrogés ont bien aimé. Certains ne savaient pas le nom du jeu. Les joueurs ont eu des bonnes stratégies. Ils ont mis 10 sur 10 à ce jeu. Les animateurs étaient Sandro, Dorian et Khays.

Mélanie et Nolann

 

Le relais du combattant

Règles du jeu : on s’assoit sur la chaise, on saute au-dessus des haies, on passe sous le banc, on passe au-dessus de l’autre banc, on fait le tour d’une chaise, on revient en courant.

Le but est de faire le parcours rapidement.

L’atelier se trouvait dans le gymnase. La majorité des enfants ont aimé cet atelier. A la question 9 (sur une note de 1 à 10, combien mettrais-tu à ce jeu ?), la majorité a mis 10 ou 9. A la question 2 (comment as-tu trouvé ce jeu ?), la majorité nous a dit « bien ».

Eloïse et Valentin

 

Course en sac

L’activité se passait dehors. Le but du jeu était de faire un parcours en sac. Il fallait slalomer en sautant dans un sac, puis taper dans la main d’un organisateur, enlever le sac et revenir en courant pour passer le relais. La plupart des enfants ont trouvé le jeu bien comme Liam, Lana, Gabin….. Juliette n’aimait pas sauter. Un enfant a dit qu’il avait appris à bondir dans un sac.

Lou-Anne et Elsa

 

Hand à l’aveugle

Règles : il faut se bander les yeux et essayer de marquer.

Temps : 5 minutes

Inspiration : foot à l’aveugle.

La plupart des enfants ont aimé le jeu. Certains ont vu la cage par-dessous le bandeau. Des enfants étaient fous de joie quand ils marquaient. Beaucoup ont mis 10 à ce jeu.

Daria, Eliot, Rayane

 

Le tir au cerceau

Le but de ce jeu était de tirer à la main dans un cerceau accroché en hauteur à partir d’un plot posé au sol. Quand les élèves arrivaient à tirer dans le cerceau, ils allaient au plot suivant.

La plupart des enfants ont bien aimé ce jeu. Seuls quelques participants ne l’ont pas aimé. Ils ont eu du mal à faire cet exercice car ils ne tiraient pas assez fort. Mais la plupart y sont arrivés. Le jeu a été vite compris. La plupart ont vite progressé sur les plots. L’atelier s’est passé dans le gymnase.

Lily-Rose et Naomi

 

Le sumo

Le but était de faire sortir l’adversaire de la zone (c’est une partie du tatami) en le poussant ou en le tirant.

Nous avons interrogé 42 joueurs, la plupart ont bien aimé. Florian a bien aimé car il bougeait, Eden c’est quand on le poussait. Hugo n’a pas aimé. La plupart des enfants ont mis 10 sur 10, d’autres ont mis 8 sur 10. Le combat durait 30 secondes maximum. Ça se passait dans la salle de judo, sur la moitié du tatami. Chloé, Lucie et Lili-Rose s’occupaient de cet atelier. On interrogeait les enfants sur le côté du tatami quand ils avaient fini leur combat ou quand ils ne jouaient pas encore, qu’ils attendaient.

Léna, Luka, Baptiste T

 

Vive le sport !  Merci à tous ! 

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 15:24

 

 

Le stade a accueilli, le vendredi 6 Octobre, 80 doublettes pour la pétanque organisée par les enseignants et les Amis de l'Ecole. Chacune était constituée d'un enfant de l'école et d'un adulte, ou de deux collégiens.

Voici quelques commentaires de nos finalistes:

 

Anaïs : «  Au début, je n'arrivais pas trop à pointer. Après, j'ai mangé et j'y arrivais bien mieux. J'ai failli tirer sur une boule mais je n'ai pas réussi.

Mon papa a essayé de me motiver et ça a marché. Il rattrapait quand je ne réussissais pas bien.

Je suis allée en finale, dans le petit tournoi. Ça s'est joué sur une boule ! Il y avait 8 à 8. Le papa de Mathis a placé sa dernière boule, ils ont gagné !

J'ai beaucoup aimé cette soirée. J'étais contente d'être avec mes copines et de jouer avec mon père. Et les frites étaient bonnes !!! »

 

Mathis : « J'aime bien jouer à la pétanque. Je joue souvent avec mon père pendant les vacances.

J'ai commencé par gagner 2 parties, puis j'en ai perdu une. En demi-finale, il y avait 8 à 8. J'ai mis le dernier point et on est arrivé en finale. En finale, c'est mon papa qui a mis le dernier point. On a gagné ! »

 

Léo : «  J'ai gagné toutes mes parties ! Je jouais avec mon papa. Je m'étais entraîné qu'une seule fois. J'étais un peu surpris de réussir à gagner.

J'ai passé une bonne soirée ! J'ai bien aimé les frites. A la fin, j'étais fatigué mais content de gagner ! »

 

 

Enzo : « J'ai bien aimé jouer à la pétanque. Je joue souvent avec mon papa, pendant les vacances. J'aime tirer, j'attrape beaucoup de boules. Mais là, je jouais avec mon cousin Thomas et c'est plutôt lui qui tirait. Nous avons perdu la finale de très peu.

Ce qu'on a mangé, c'était bon ! J'ai passé une excellente soirée ! »

 

 

 

 

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 13:56

N'oubliez pas de voter pour élire les Représentants des Parents d'élèves pour l'année 2017/2018.

Les élections ont lieu sur l'école ce vendredi 13 Octobre de 13h à 17h.

Vous pouvez aussi voter par correspondance en donnant les enveloppes de vote aux enseignants de vos enfants.

 

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com - dans généralité
commenter cet article
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 08:50
C'EST LES VACANCES!

L'équipe enseignante souhaite d'excellentes vacances à tous, du temps pour découvrir, du temps pour souffler, du temps pour jouer, du temps pour se retrouver et du temps pour rêver!!!

 

Ensuite, il faudra songer à retourner à l'école... le Lundi 4 Septembre à 8h30.

l

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 17:01

La prison  Montluc a été construite en 1921 et n’a été que très peu occupée. Elle a même fermé ses portes pendant 5 ans un peu avant la deuxième guerre mondiale. A ce moment-là, elle n’a pas eu de mal à se remplir au point d’avoir plus de 8 détenus par cellule. La prison était prévue pour 121 prisonniers mais ils ont dépassé plus de 1000 prisonniers. La situation a empiré après que De Vigny se soit échappé. Les lits ont alors été retirés des cellules ce qui a aussi fait qu’ils ont commencé à mettre de plus en  plus de prisonniers par cellule. La prison Montluc a été libérée en août 1944.  

 

Nils

La rencontre avec Mme Gaillard 

 

Mme Gaillard n’avait que 8 ans quand elle et sa mère (Marthe) se sont faites arrêter. Sa mère portait une information à son chef de réseau de résistance et elle a été arrêtée par des policiers français.

Mme Gaillard est restée un mois en prison après elle est partie chez son oncle vers la Savoie. Sa mère est restée en prison puis a été envoyée en camp de concentration.

La vie en prison était très dure car elle ne se lavait pas et elle gardait les mêmes habits pendant un mois.

Mme Gaillard et sa mère dormaient sur des lits superposés. Sa mère avait peur qu’elle tombe du lit alors elle a dormi  sur le lit du bas.

Elle avait deux frères résistants, un père résistant et une mère aussi résistante.

 

Stella et Clara

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 16:55

Mardi 20 juin, nous sommes allés à Toussieu pour participer à  une commémoration en hommage aux 28 fusillés du 12 juillet 1944. Nous sommes arrivés à Toussieu en car. Nous avons rejoint les autres écoles devant l’église. Nous avons ensuite gravi la montée du château puis marché encore pour arriver au monument des fusillés. Nous avons chanté le chant des partisans puis des enfants ont fait l’appel aux morts. Après, on a recommencé à chanter : la Marseillaise et l’hymne européen. M.Oddou (qui avait 2 ans quand la guerre a commencé) nous a parlé. Il a présenté le monument. Ensuite, nous sommes repartis en sens  inverse pour revenir vers le terrain de foot. Chaque école a posé des questions à M.Oddou. Il a répondu et a précisé qu’avant, il n’habitait pas dans la commune de Toussieu. Un peu plus tard, nous nous sommes installés à l’ombre et nous avons pique-niqué. Après avoir bien mangé, nous avons joué à des jeux de société. Quelques temps plus tard, nous avons repris le car et sommes rentrés à Chaponnay. On aurait dû revenir à pied, mais, à cause de la canicule, on est rentré en car.

Fait à partir des textes de Kelyne, Nils, Anthony, Gautier, Stella

Que s'est-il passé le 12 juillet 1944 à Toussieu ? 

 

Le 12 juillet 1944, 28 personnes de la prison de Montluc ont été fusillées. On a retrouvé le nom de 19 personnes, 9 restent inconnus. Ils étaient de résistants.

 

Il y a eu ces assassinats à cause du débarquement en  Normandie. Les Allemands savaient qu’ils avaient perdu la guerre. Ils ont pris les prisonniers de la prison Montluc. Ils les ont emmenés à la campagne pour les tuer et effrayer les campagnards.  

A Toussieu, des paysans ont entendu les coups de feu et sont venus voir ce qui se passait. Ils ont  vu les 28 personnes mortes tuées par la gestapo et la milice de Vichy.

 

Hugo et Anthony

Le monument aux fusillés de Toussieu

 

 

Le monument est en pierre blanche. Il est au bord de la route. Il y a des drapeaux français. Les noms des personnes fusillées sont écrits sur les côtés du monument : 19 noms et l’inscription qui dit que 9 restent inconnus.  Devant le monument, il y a la croix de Lorraine dans le V de la victoire. Un message est inscrit : « Les oublier serait les trahir ». Sur le monument, on voit 28 personnes couchées sur le sol avec une femme, Marianne, le symbole de la République, qui les regarde en pleurant.

 

Emile et Gautier

Témoignage de M. Oddou

 

M. Oddou avait deux ans au début de la guerre et huit à la fin. Il avait deux sœurs. Sa mère n’était pas résistante car elle devait nourrir ses trois enfants.

Pendant la guerre, il a habité à Lyon, puis il a déménagé en Isère. Ca fait 25 ans qu’il habite à Toussieu.

Maintenant, il témoigne sur cette guerre et il entend souvent « le chant des partisans ».

 

1. La présence des Allemands

Quand il vivait à Lyon, M. Oddou a vécu les bombardements. La nuit, il devait descendre dans la cave quand il y avait des bombardements.

Il y avait le couvre-feu. Plus personne ne devait être dehors à partir de 20h00, à part ceux qui avaient un permis spécial. Si on se faisait prendre, on allait en prison. On devait boucher les fenêtres car il ne fallait pas qu’il y ait de la lumière aux fenêtres après 20h00.

La famille a quitté Lyon pour un petit village de l’Isère car son père voulait éviter le travail forcé en Allemagne.

Une fois, une patrouille allemande est restée quinze jours dans la cour de leur maison. Les soldats mangeaient à leur table et eux mangeaient après, quand ils avaient fini. Les soldats n’étaient pas tous méchants, certains lui avaient donné un morceau de chocolat. Il n’y en avait pas du tout pendant la guerre.

Parfois, ils ont dû aller dormir dans la forêt pour éviter les Allemands. Des résistants avaient fait sauter des bus et les Allemands voulaient se venger.

Des amis de son père se sont faits fusiller car ils étaient résistants.

 

2. La résistance, petite et grande.

Le père de M. Oddou coupait des lignes téléphoniques. Il emmenait son fils partout avec lui. Il a été arrêté par les Allemands mais a réussi à s’échapper en sautant du camion qui l’emmenait en prison.

 

3. La nourriture

C’était un gros problème car chaque famille avait des tickets pour recevoir de la nourriture mais il n’y en avait pas beaucoup, par exemple seulement 100g de pain par jour et par famille. Les Allemands prenaient ce qui était produit et ils l’envoyaient en Allemagne. Il ne restait presque plus rien pour les Français.  Ils ont même été obligés parfois de manger des chats, des rats et même des corbeaux. D’ailleurs, ils n’avaient pas d’animaux domestiques car il aurait fallu les nourrir. Certaines personnes qui avaient un peu d’argent venaient à la campagne pour acheter des produits que les paysans avaient cachés aux Allemands.

 

4. La vie d’un enfant pendant la guerre

Les temps n’étaient pas faciles mais il arrivait quand même à vivre. Les enfants allaient à l’école. Ils dessinaient des drapeaux  américains, anglais et même russes pour les sortir pour la libération.

Il faisait des bêtises comme tous les enfants. Il prenait de la poudre, en faisait un chemin et il y mettait le feu. Ca faisait comme un feu d’artifice.

La nuit, quand il y avait des bombardements, sa mère disait à ses sœurs et lui de se cacher sous la table, et ça les rassurait.

Le moment où il a eu le plus peur, c’est quand son père a été arrêté et qu’il a disparu pendant deux jours.

 

Les CM2

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 13:01

 

 

 

KERMESSE DE L’ECOLE

SAMEDI 1er JUILLET 2017

 

 

 

 

 

 

Horaires à titre indicatif…

 

14h00: danse – le Baldoué

Classe de Mme Voirin (PS)

 

 

14h10 : danse –Bransle des chevaux – La chèvre

Classe de Mme Delannoy (PS/MS)

 

 

14h20 : danse – Chuck Berry

Classe de Mme Ferreol (GS)

 

 

14h30 : danse Tout le bonheur du monde

Classe de Mme Verthuy (MS)

 

 

14h40 : danse Roma Bangkok

Classe de Mme Capelli (MS/GS)

 

 

14h50 : danseYa foyé

Classe de Mme Durret (GS)

 

 

 

 

15h10 : danse – Happy

Classes de Mmes Desmaris, Partouche (CP)

 

 

15h20: chants –l’oiseau et l’enfant - Destin

Classes de Mmes Fournier (CE1), Poulat/Capiaux (CE1), Delepierre (CP/CE1), et CE1 de Mme Roumestant

 

 

15h30 : chant – Humana

Classes de Mmes Iacovella, Roumestant et Souchard (CE2)

 

 

15h40 : danse - chocolate

filles CE2 de Mmes Roumestant, Iacovella et Souchard

 

 

15h50 : chants – La maman des poissons – Marseillaise enfantastique – Vent frais

Classes de Mmes Bos, Bouyssou, Aubert, MM Mugniery et Badin (CM1/CM2)

 

 

16h05 : chant – Le lion est mort

Tous les élèves de l’élémentaire et les GS

 

 

16 h 30 : Tirage de la Super Tombola

 

 

Super Tombola !!! A gagner : un WE au volant d’une voiture de rêve, un Hoverboard, un WE en camping, des soins en institut… et de nombreux autres lots !!!


 

 

 

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 15:29

 

fournitscol.jpg

Pour tous:

une attestation d'assurance couvrant  responsabilité civile et individuelle accident

 

 

Fournitures pour les CP

un cartable pouvant contenir un cahier 24x32

deux grands protège-cahiers transparents 24x32 (incolores)

un chiffon propre

une ardoise blanche Velleda et un feutre Velleda

un cahier de texte (pas d’agenda)

 

 

 

Une trousse contenant :

 un taille-crayon

 une gomme

 de la colle( de préférence en stick)

 une paire de ciseaux

 une pochette de crayons de couleur

 une pochette de feutres

 une règle graduée (20cm)

 un crayon à papier

 

2 boîtes, de préférence longues et peu encombrantes ( type plumier, boîte de fromage kiri ou tout autre modèle) pour stocker des étiquettes.

 

une vieille chemise ou un vieux tee-shirt (voire un tablier )  pour la peinture.

 

 

Fournitures pour les CE1

un cahier de textes (pas d'agenda)

une pochette cartonnée

une ardoise blanche avec chiffon et feutre

une règle graduée plate

une pochette de feutres

une pochette de crayons de couleur

un  compas (facultatif)

une équerre

 

une trousse contenant :

un stylo bleu

un stylo vert

un stylo rouge

un taille crayon avec réservoir

un crayon à papier

une gomme

des ciseaux

de la colle

un surligneur

 

Un vieux tee-shirt pour les arts plastiques

Une tenue de sport (chaussures de sport et vêtement) pour les séances d'EPS.

 

 

 

Fournitures pour les CE2

un cahier de textes ou un agenda

une pochette 24x32

un  classeur gd format  (feuilles 21x29.7)

une ardoise blanche avec chiffon et feutre

une règle graduée

une pochette de feutres

une pochette de crayons de couleur

un  compas (facultatif)

une équerre (facultatif)

 

une trousse contenant :

un stylo bleu

un stylo vert

un stylo rouge

un stylo noir

un taille crayon avec réservoir

un crayon à papier

une gomme

des ciseaux

de la colle

un surligneur

 

un vieux tee-shirt (arts visuels)

 

  

Fournitures pour les CM1 ET CM2

trousse complète

règle plate rigide de 30 cm

colle à renouveler

une paire de ciseaux et éventuellement un bon compas

2 classeurs format A4 (dos 4cm)

12 intercalaires (2x6)

un agenda ou cahier de textes

pochettes feutres ou crayons de couleur

 

Pour l’E.P.S., votre enfant devra être en tenue de sport (baskets et vêtements de sport). Il peut avoir son matériel dans son sac et se changer au gymnase.

 

Pour les Arts Plastiques, votre enfant devra fournir un vieux tee-shirt (ou chemise) à mettre sur lui pour protéger ses vêtements.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com - dans généralité
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 15:03

Information de M. Durand

RYTHMES SCOLAIRES
Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 16:47

Jeudi 13 avril, nous sommes allés l’après midi, à Villeurbanne en car. Nous sommes passés chercher une classe à Mions.

Huit classes ont participé à la rencontre USEP ce jour-là. Nous avons dansé « les sirènes de Belpéchao », c'était présenté par Alan et Hugo. L'idée vient d'un livre que nous avons lu. 

Les vêtements des garçons étaient des tee-shirts rayés et un bas noir. Les filles portaient un tee-shirt coloré (rose, bleu orange…..) et un bas noir. On avait construit des bateaux.

La danse parlait de poissonnières et de pêcheurs. Un jour, les pêcheurs partirent en mer et les femmes voulurent les rejoindre. Mais elles prirent une tempête et une grosse vague renversa leur bateau. Les pêcheurs les retrouvèrent et ils finirent tous ensemble dans l'eau.....comme des poissons dans l'eau ! 

Anthony, Gautier, Julien

 

Résultat de recherche d'images pour "les sirènes de Belpéchao"

Repost 0
Published by ecole.chaponnay.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecole.chaponnay.over-blog.com
  • Le blog de ecole.chaponnay.over-blog.com
  • : Bienvenue sur le blog d'informations de l'école publique de Chaponnay.
  • Contact

Recherche